Partir Un Jour

Partir Un Jour

Le podcast qui vous fait voyager

Aurélie & Rémy

Partir un jour, c'est un podcast voyage mensuel dans lequel Aurélie et Rémy vous parlent d'une destination, des préparatifs à l'expérience sur place. A suivre aussi sur nos blogs : www.sauts-de-puce.fr et www.noteauvoyageur.eu

Podcast
En cours de lecture

#16 – Escapade en Alsace

partirunjour16.mp3

partirunjour16.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 35 Mo )

Subscribe on Android écouter sur Apple Podcasts



Escapade en Alsace

Connue pour ses marchés de Noël et son vin, l’Alsace est une région culturelle et historique de l’Est de la France, à la frontière avec l’Allemagne.
Nous avions au départ prévu d’y passer toute une semaine pendant les vacances d’automne, mais les choses ont fait que nous avons dû revoir nos ambitions à la baisse, pour n’y passer que quatre jours.

Notre conseil d’itinéraire

Le Mont Saint-Odile est une belle façon de commencer le séjour… surtout en venant du nord comme nous.
Ensuite partez à la découverte de Strasbourg. Comptez minimum deux jours pour bien profiter de la ville :
Notre programme d’un jour et demi comprenait :

  • Une visite de la Cathédrale,
  • Une promenade dans la petite France,
  • Un tour en bateau sur les canaux de Strasbourg,
  • Le quartier de la Neustadt.

Mais il y a beaucoup d’autres choses à faire pour compléter la découverte ! Visiter un (ou plusieurs) des nombreux musées de la ville, aller voir le quartier européen, …

Il faut aussi prévoir une journée pour visiter le château du Haut-Koenigsbourg d’abord, puis le musée du pain d’épices.

Bien évidement, une journée à Colmar est indispensable pour :

  • Visiter du musée Bartholdi (vérifiez les horaires !),
  • Se promener dans Colmar,
  • Explorer la petite Venise,
  • En famille : embarquer dans le petit train touristique, qui a toujours son succès auprès des enfants et qui donnera quelques infos intéressantes sur les points d’intérêts de la ville.

Pour découvrir les paysages et villages Alsaciens, prenez le chemin des écoliers pour vous déplacer dans la région en parcourant la route des vins… Et n’hésitez surtout pas à vous arrêter pour découvrir les villages ainsi rencontrés !
Nous nous sommes notamment arrêtés à Riqewihr et le village était très beau, à la hauteur de sa réputation !

Conseils sur place

Déplacements

Nous étions en voiture, c’était pratique pour nous déplacer d’un village à l’autre.

Pour Strasbourg, on peut facilement y arriver en train. Si vous êtes en voiture, comme nous, il vaut mieux se garer en périphérie et prendre le tram pour rejoindre le centre. Le concept des P+R fonctionne très bien à Strasbourg. On gare sa voiture dans l’un des parkings disponibles et en prenant son ticket, on dispose automatiquement d’un billet aller-retour avec le tram.

Dans notre cas, ça a été très efficace.

Logements

Nous avons logé dans une chambre d’hôtes super sympathique à Goxwiller, près d’Obernai.
Nous sommes tombés par hasard sur cette chambre d’hôte, alors que beaucoup affichaient déjà complètes, et c’était vraiment génial comme expérience. Un vrai coup de cœur ! La chambre était spacieuse, les lits étaient confortables, le petit-déjeuner était bon sans être gargantuesque (si comme nous, vous vous êtes déjà retrouvé dans la situation où il a trop à manger et vous ne savez pas comment dire non, c’est une bonne chose). Surtout, le contact est passé très facilement avec les propriétaires.

Nourriture

Impossible de visiter l’Alsace sans évoquer sa gastronomie !

Il y a bien sur les incontournables Flammekueches, les fameuses tartes flambées, et la choucroute.

Le munster apparait aussi dans plusieurs plats.

On peut aussi citer les galettes de pommes de terre, les tartines garnies, et en sucré, les nombreux biscuits !

Et on est loin d’avoir fait le tour !

C’est bien sûr une grande région viticole, les adeptes de vin trouveront donc aussi leur bonheur.

Barrière de la langue

Bon courage pour prononcer correctement le nom des villages et de certains plats !

Quand partir en Alsace ?

La grande saison pour visiter l’Alsace est sans surprise aux alentours de Noël. Les marchés et décorations fleurissent partout… tout comme les touristes. Si vous redoutez le monde, évitez cette période !

Le reste de l’année, sauf catastrophe météo comme pour nous, la nature est présente et agréable.

Entre avril et septembre, vous pouvez avoir la chance de voir des cigognes, l’oiseau emblématique de la région.

Rendez-vous dans l’épisode pour en savoir plus sur ces visites et nos coups de cœurs !

D’ici le prochain épisode, pour compléter ce podcast, n’hésitez pas également à aller lire nos articles sur la France :






Liens de l’épisode

Musiques utilisées

– Fischer Kapell et son orchestre – Ah ! Que notre Alsace est belle

– Line Renaud – Printemps d’Alsace

– Les joyeux strasbourgeois – Mon beau pays d’Alsace

– Podington Bear – Alsace

– Jaze Baqti – Strasbourg

– Le Château Ambulant – Theme Song

– Roger Siffer – In Strossburi Gett’s Kenn Jumpfra Meh

– Claude Geney et Corinne Bideaux – Alsace en fleurs (Valse)

– Les Bredelers – Bombom stand



RSS Note au voyageur

  • L’Alsace en automne – Partir Un Jour #16 28 juin 2020
    C’est aux derniers jours du mois d’octobre que j’ai pris la direction de l’Alsace. Tant pis pour les marchés de Noël, je voulais découvrir la région sans la foule, me balader entre ses vignes dorées, dans ses forêts ou dans ses petits villages traditionnels. J’avais initialement prévu d’y passer une semaine, de rayonner du Bas-Rhin […]
  • Un jour à Grignan 13 janvier 2020
    Cher lecteur, chère lectrice, Je vous envoie cette missive depuis la cité de Grignan, dans la Drôme Provençale, où mes pas m’ont mené par une belle journée d’été. L’odeur des champs de lavande m’accompagnait encore quand j’ai aperçu, au loin, la silhouette du château de Grignan, perché au sommet de sa colline. Un véritable paysage […]
  • Sous le charme de la Drôme – Partir Un Jour #15 5 décembre 2019
    Vous sentez ces arômes de nougat, ces parfums de lavande ? C’est ainsi qu’on pourrait résumer la Drôme, ce département français situé entre l’Ardèche et l’Isère. Avant de m’y rendre, je n’en connaissais rien, ou presque, et j’arrivais encore moins à le placer sur une carte (honte à moi, je sais). Au cours des deux […]

RSS Sauts de puce

  • Crest, visite rapide en Drôme 30 juin 2020
    Crest est une ville agréable de la Drôme dans laquelle trône le plus haut donjon de France ! Un endroit où faire un chouette arrêt d'une petite journée !
  • Découverte rapide de Strasbourg 13 juin 2020
    Un beau matin d'automne, je suis partie à la découverte de Strasbourg. Une super découverte d'une ville très agréable où se promener. Je vous partage mes coups de cœurs en visite et promenades... En écrit et en podcast !
  • Le Palais idéal du facteur Cheval, une visite insolite en Drôme 22 mai 2020
    Le Palais idéal du facteur Cheval est une visite insolite cachée en Drôme. Une œuvre incroyable, orgie visuelle de détails et styles imbriqués...

Podcast
En cours de lecture

#15 – Road-trip dans la Drôme

partirunjour15.mp3

partirunjour15.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 55 Mo )

Subscribe on Android écouter sur Apple Podcasts



La Drôme, Road-trip estival

Cet été, nous sommes partis en Drôme. L’occasion de découvrir cette région française dans un super road-trip de deux semaines.

Nous vous emmenons dans un territoire aux senteurs de lavandes et saveurs de nougat, entre les montagnes du Vercors et Montélimar, deux semaines de découvertes aux portes de la Provence.

Le Palais idéal du facteur Cheval

Le palais idéal du facteur Cheval est un palais construit par le dénommé Ferdinand Cheval, le fameux “facteur”.

Le Palais idéal est assez difficile à décrire. Il est fait de bric et de broc, il y a des inscriptions un peu partout, des sculptures de toutes sortes… On y retrouve des éléments des quatre coins de la terre. Le facteur Cheval s’est inspiré des cartes postales qu’il avait à sa disposition, ce qui fait qu’on a parfois l’impression d’être dans un temple au cœur de la Thaïlande, parfois on retrouve la patte Gaudi, … Le tout dans un foisonnement de détails.

Le site a été rendu récemment célèbre par le film « L’incroyable histoire du facteur Cheval ».

A la base, Ferdinand Cheval avait rêvé de ce palais et pratiquement oublié ce rêve, jusqu’à ce qu’un jour, durant sa tournée, il trébuche sur une pierre à la forme singulière qui lui remit en mémoire son palais.

Il passera ensuite plus de 30 ans à construire l’édifice de ses rêves, qu’il nommera « Palais idéal ».

L’entrée coute 8€, mais attention, le site a gagné en popularité et il peut y avoir foule durant l’été.

Petit plus : dans le cimetière de Hauterives, on peut admirer la tombe du facteur, qu’il a également construit lui-même. Nous ne sommes par contre pas allés jusque là. Assommés par la canicule, nous avons manqué de courage…

Crest

Crest est une ville médiévale classée « plus beau détour de France ». Elle est connue pour sa tour médiévale qui est le plus haut donjon de France.
Cette tour était la raison principal de notre passage par la ville. Durant la visite, on découvre l’histoire de l’édifice, qui de château est devenu forteresse, prison et aujourd’hui musée. La scénographie est riche en ambiance sonore, proposant ainsi une belle immersion.

Après avoir gravit les 52 mètres de l’édifice, on peut profiter d’une vue panoramique sur la ville et la région.

Nous avons ensuite été profiter de la vieille ville : un enchainement de rues, ruelles, et escaliers, avec la tour qui veille depuis son piton rocheux. Un vrai coup de cœur !

Bourdeaux

Direction ensuite Bourdeaux, qui allait être notre base pour la semaine suivante.

Nous nous sommes installés au camping géré par Tzig’âne, un camping à la ferme en pleine foret, à deux pas des prés de nos voisins à grandes oreilles… qui visiblement aiment bien chanter à la lune. La première nuit, le bruit nous a bien surpris.

Randonnée avec un âne

Notre objectif premier à Bourdeaux était de faire une randonnée avec un âne.

Notre choix s’est porté sur une randonnée de 2 jours, ce qui nous semblait être un bon compromis entre une seule journée à la fin de laquelle on risquait d’avoir un sentiment de trop peu, et la monotonie qui risquait de s’installer pour le lutin si on faisait plus long.

Après coup, c’était la bonne durée.

Par contre, ces deux jours furent riches en aventure, entre une grève de notre âne et un problème de carte, on a pas mal d’anecdotes à partager.

Mais globalement, c’est un excellent souvenir : marcher au rythme calme de Kalou, notre compagnon aux grandes oreilles, sans sac à dos, c’est très agréable… Surtout dans la chaleur de l’été.

Nous avons passé la nuit de notre randonnée chez Drôme Esprit Nature… dans une Yourte !

Une super expérience !

Visite de Bourdeaux et sa région

Nous avons bien sûr profité de nos quelques jours sur place pour découvrir la région. Bourdeaux-même est une très jolie localité, avec le vieux village perché sur la colline, surplombé par les ruines d’un ancien château.

Mais aussi Dieulefit, avec son marché animé, et ses nombreuses petites rues qui invitent à la promenade.

Nous avons également été faire un tour à Poet-Celard, un des villages perchés de la Drôme.

Mais globalement tous les villages de la régions invitent à s’arrêter pour les découvrir…

Bien sûr, le tout dans de superbes paysages, entrecoupés de champs de lavande… pour le plaisir des yeux et des narines !

Montélimar

Parmi les visite que nous avons fait depuis Bourdeaux, la première était Montélimar.

Impossible de passer dans cette ville sans dédier une visite au célèbre nougat ! Notre premier arrêt a donc été une visite gourmande au Musée du Nougat. L’occasion d’en découvrir plus sur cette friandise emblématique de la région !

Direction ensuite le château des Adémards, un ancien château aujourd’hui transformé en centre d’art contemporain.

 

Grignan

Une autre ville que nous avons découvert dans la région : Grignan.  Une véritable carte postale, avec le château surplombant la ville depuis le sommet d’une colline.

Il s’agit du plus grand château de style renaissance dans ce coin du sud-est de la France. Il a été rendu célèbre par la correspondance qu’échangeait la marquise de Sévigné avec sa fille y résidant.
Contrairement à Montélimar, l’intérieur est meublé, et on peut y admirer de jolies salles, avec des anecdotes amusantes dans l’audioguide.

Après cette visite nous avons été à la découverte de Grignan. Le hasard du calendrier a fait que notre visite est tombée en plein durant le festival de la correspondance. C’est donc une ville très animée, remplie de bouquinistes et chambres d’écritures que nous découvrons. Qu’est-ce qu’une chambre d’écriture ? On vous explique tout ça dans l’épisode !

Nous terminons notre tour de la ville par la découverte du musée de l’imprimerie. Une agréable découverte.

Le Vercors

Changement de décors et découverte d’un autre visage de la Drôme :  le Vercors.

Nous avons passé 3 jours dans le Vercors. Une visite éclair qui nous a tout de même permis de faire quelques promenades “familles”.

La première est celle du Font d’Urle, une jolie promenade avec très peu de dénivelé. Les plus chanceux (et silencieux) peuvent y apercevoir des marmottes. Pour les autres, il reste toujours les vaches à cloches.

Un autre arrêt promenade est la station du col de Rousset. Comme toute station de ski, l’endroit se transforme en été en pôle d’attractions.

Nous nous sommes contentés de prendre un ticket pour monter au télésiège et redescendre à pied. (les balades en descente, c’est toujours chouette), mais il y a une multitude d’activités pour tous les goûts.

La dernière visite du Vercors s’est faite en Isère. Le temps d’une journée, nous avons fait une infidélité à la Drôme pour découvrir le Vercors coté Isère. Les paysages sont en effet très différents des deux côtés.

Nous avons ainsi été visiter la grotte de Choranche. Aller sous terre était une bonne solution pour passer une journée à la météo plutôt maussade.

Comme toujours, vous retrouverez dans l’épisode tous nos conseils pratiques sur la destination : coût de la vie, transports, …

D’ici le prochain épisode, pour compléter ce podcast, n’hésitez pas également à aller lire nos articles sur la France :






Liens de l’épisode

Musiques utilisées

– Nino Ferrer – Le Sud

– Charles Trenet – Route nationale 7

– Juliette Gréco – Coin de rue

– Yves Montand – Clopin-Clopant

– Henry Mancini – Two For The Road Soundtrack

– Sacha Distel – Tout va très bien, Madame la Marquise

– Gloria Lasso – Étrangère au Paradis

– Hector Berlioz – Symphonie fantastique – Un bal

– Charles Aznavour – Et pourtant



RSS Note au voyageur

  • L’Alsace en automne – Partir Un Jour #16 28 juin 2020
    C’est aux derniers jours du mois d’octobre que j’ai pris la direction de l’Alsace. Tant pis pour les marchés de Noël, je voulais découvrir la région sans la foule, me balader entre ses vignes dorées, dans ses forêts ou dans ses petits villages traditionnels. J’avais initialement prévu d’y passer une semaine, de rayonner du Bas-Rhin […]
  • Un jour à Grignan 13 janvier 2020
    Cher lecteur, chère lectrice, Je vous envoie cette missive depuis la cité de Grignan, dans la Drôme Provençale, où mes pas m’ont mené par une belle journée d’été. L’odeur des champs de lavande m’accompagnait encore quand j’ai aperçu, au loin, la silhouette du château de Grignan, perché au sommet de sa colline. Un véritable paysage […]
  • Sous le charme de la Drôme – Partir Un Jour #15 5 décembre 2019
    Vous sentez ces arômes de nougat, ces parfums de lavande ? C’est ainsi qu’on pourrait résumer la Drôme, ce département français situé entre l’Ardèche et l’Isère. Avant de m’y rendre, je n’en connaissais rien, ou presque, et j’arrivais encore moins à le placer sur une carte (honte à moi, je sais). Au cours des deux […]

RSS Sauts de puce

  • Crest, visite rapide en Drôme 30 juin 2020
    Crest est une ville agréable de la Drôme dans laquelle trône le plus haut donjon de France ! Un endroit où faire un chouette arrêt d'une petite journée !
  • Découverte rapide de Strasbourg 13 juin 2020
    Un beau matin d'automne, je suis partie à la découverte de Strasbourg. Une super découverte d'une ville très agréable où se promener. Je vous partage mes coups de cœurs en visite et promenades... En écrit et en podcast !
  • Le Palais idéal du facteur Cheval, une visite insolite en Drôme 22 mai 2020
    Le Palais idéal du facteur Cheval est une visite insolite cachée en Drôme. Une œuvre incroyable, orgie visuelle de détails et styles imbriqués...

Podcast
En cours de lecture

#14 – Trois jours à Vienne

partirunjour14.mp3

partirunjour14.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 50 Mo )

Subscribe on Android écouter sur Apple Podcasts



Trois jours à Vienne

Nous avons découvert Vienne en hiver. D’un séjour à la base prévu pour 4 jours, nous avons dû réduire notre programme à 3 jours, suite à une grève aérienne.

Nous vous emmenons donc dans une découverte intense de cette capitale au riche passé impérial.

Le Château de Schönbrunn

Sans doute la première visite à laquelle on pense à Vienne.

Le château a été la résidence d’été des Habsbourg et a vu passer de nombreuses personnalités historiques telles que Marie-Antoinette ou Marie-Thérèse d’Autriche, et bien sûr Sissi.

Le parc du château vaut également le détour, avec de jolies promenades et visites annexes.

La Hofburg

La Hofburg était la résidence d’hiver de la famille impérial. Cet immense palais se trouve en plein cœur de la ville et occupe un quartier à lui seul.

On y retrouve de nombreux musées et institutions. Comme les musées Sissi ou de l’argenterie.

Pour découvrir l’histoire impériale de la ville, nous avions pris le billet Sissi qui nous donnait accès au grand tour de Schönbrunn, au Musée de l’Argenterie et au Musée Sissi, ainsi qu’au Musée du Meuble.

Notre visite de la Hofburg a donc commencé par le musée de l’argenterie.

Ce dernier présente les collections de porcelaines, d’argenterie (évidemment) et d’art de la table impérial, le tout agrémenté de quelques anecdotes amusantes.

Le musée Sissi met ensuite en lumière l’histoire de la célèbre impératrice, romancée dans les films avec Romy Schneider.

On y découvre une facette plus sombre du personnage, qui a mal vécu la perte de liberté que la fonction impériale lui a imposé.

La visite se termine ensuite sur la visite des appartements impériaux, assez semblables à la visite de Schönbrunn.

Sissi à travers la ville

Sissi est omniprésente à Vienne, si elle remplit largement les boutiques de souvenirs, on peut également faire quelques visites en lien avec le personnage.

Le première est la Crypte des Capucins, où l’impératrice repose.

Vous pouvez également découvrir une statue à son effigie dans un coin du Volksgarten.

Enfin, pour les fans du film, l’église dans laquelle Sissi ce marie dans ces derniers est l’église Saint-Charles-Borromée.

Le musée du Belvédère

Le Belvédère est un ancien palais aujourd’hui convertit en musée d’art.

Ce musée est notamment connu pour sa collection de tableaux de Gustav Klimt, dont il possède la plus grande collection au monde. Avec en point d’orgue le fameux “Baiser”.

Mais le musée présente d’autres très belles œuvres, les collections couvrant la période du moyen-âge à nos jours.

Le Café central

Les cafés sont un élément central de la culture viennoise. Ces établissements, oscillants entre salon de thé et restaurant, ont la particularité de vous laisser occuper votre table autant de temps que vous le souhaitez, peu importe votre commande.

Vous pouvez donc vous installer tout l’après-midi avec juste un café.

Le café central fait partie de ces adresses historiques. En effet, de nombreuses personnalités y sont venues jouer aux échecs ou discuter du monde. On peut citer entre-autre Freud, Trotsky ou Lénine.

Aujourd’hui, le lieu reste un incontournable de la ville et il est courant de trouver une file de personnes devant, attendant qu’une place s’y libère.

Nous avons ainsi attendu 20 minutes avant de pouvoir rentrer nous installer. Le café central a un intérieur incroyable, tout en voutes et en marbre.

À l’entrée, un généreux comptoir regorge de pâtisseries qui ont toutes l’air plus succulentes les unes que les autres.

Bref, une belle adresse où se poser un moment.

Le Prater

Le Prater est un champ de foire perpétuel installé dans le parc du même nom.

Il est surtout connu pour sa grande roue.

Cette dernière a été construite pour le jubilé de l’empereur François-Joseph (le mari de Sissi) et offre une belle vue sur la ville. Elle a aussi été immortalisée dans plusieurs films, tels que le James Bond “Tuer n’est pas jouer” ou “Le 3e Homme” avec Orson Welles.

Il parait que la roue offre une très belle vue sur la ville, mais nous avons préféré rester les pieds sur terre et profiter des ambiances du Prater dans la lumière du soleil couchant.

Comme toujours nous partageons également nos conseils pratiques sur la destination : coût de la vie, transports, …

D’ici le prochain épisode, pour compléter ce podcast, n’hésitez pas également à aller lire nos articles sur Vienne :






Liens de l’épisode

Musiques utilisées

– Johann Strauss – Walzer “An der schönen blauen Donau” | op.314
– Das Orchester Der Volksoper Wien – Kaiserwalzer
– Johann Strauss Vater – Radetzky Marsch | op. 228
– Johann Strauss II – Frühlingsstimmen – Walzer, op. 410
– Richard Tauber – “Wien, du Stadt meiner Träume”
– Anton Karas – Harry Lime Theme (The Third Man)
– Ferry Graf – Der K. Und K. Kalypso Aus Wien
– Helmut Qualtinger – Wenn der Wiener an Schas lost
– Eleonore Schwarz – Nur In Der Wiener Luft



RSS Note au voyageur

  • Le Vienne de Sissi, Impératrice d’Autriche 23 février 2020
    Lorsque j’ai choisi Vienne comme ma prochaine destination, je savais dès le départ qu’Élisabeth de Wittelsbach, plus connue sous son surnom de Sissi, viendrait s’inviter à plusieurs reprises dans mon programme. Le mythe qui entoure l’Impératrice d’Autriche attire sans aucun doute une grande part des touristes qui font le déplacement jusqu’à Vienne, et il était […]
  • Vienne : entre coups de cœur et désenchantement 8 octobre 2019
    Je n’ai pas eu le coup de foudre pour Vienne. Est-ce la faute à la grève à l’aéroport de Bruxelles qui m’a privé d’un jour sur place ou à la mystérieuse bestiole qui m’a couvert de piqûres lors de ma première nuit dans la capitale autrichienne, difficile à dire. Je crois tout simplement que j’espérais […]

RSS Sauts de puce

Podcast
En cours de lecture

#13 – Un week-end à Gand

partirunjour13.mp3

partirunjour13.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 34 Mo )

Subscribe on Android écouter sur Apple Podcasts

Un Weekend à Gand

Restée longtemps dans l’ombre de Bruges, Gand s’ouvre de plus en plus au tourisme. Une jolie ville universitaire flamande, au charme incontestable.

Ce mois-ci nous vous y emmenons en weekend.

Le Château des comtes

LA visite à ne surtout pas rater : un château médiéval superbement conservé. Une visite dans l’histoire très intéressante, rehaussée par un des meilleurs audio-guide que nous ayons écouté !

L’occasion de découvrir la ville au temps des croisades, mais également de découvrir un peu l’histoire de Gand, attachée à ce monument.

Le beffroi

Direction ensuite le beffroi pour une vue imprenable sur la ville. 95 mètres de haut, et quelques salles muséales pour une visite agréable.

Si votre visite tombe pendant une heure fixe, vous aurez également la chance de pouvoir observer le mécanisme du carillon en action.

La cathédrale Saint-Bavon

La cathédrale de Gand est assez classique. La visite de la cathédrale gothique est gratuite, mais nous vous conseillons plutot de payer l’entrée vers son trésor.

L’édifice abrite en effet une des sept merveilles de Belgique : le retable de l’agneau mystique peint par les frères Van Eyck, un chef d’œuvre de la peinture flamande.

Petit erratum dans l’épisode ou il est dit que deux panneaux sont toujours manquants. Si le dernier vol a bien vu deux panneaux disparaitre, un a été retrouvé, et il ne manque donc en réalité qu’un seul panneau.

Se promener dans la ville

Comme toujours, nous aimons découvrir les villes juste en nous y promenant, et Gand se prete manifiquement pour l’exercice. Bâtiments d’exception, maison flamandes, petites rues perdues, ou bord de rivière, Gand gagne à ce qu’on s’y laisse porter par ses pas.

La deuxième saison de Partir un jour débute donc avec ce petit tour à Gand. Rendez-vous le mois prochain pour le suite de nos aventures, direction Vienne !

D’ici là, pour compléter ce podcast, n’hésitez pas également à aller lire nos articles sur Gand et la Belgique :

Liens de l’épisode

Musiques utilisées

– Hydrogen Sea – Lead Us Home
– Blackie & The Oohoos – Lost Plane
– Alexandeer Agricola : Magnificat
– Suite in d, Op.2/3, de Josse Boutmy, interprété par Jan Devlieger
– Dans Dans – Zephyr
– Tiny Leg Tim – Elsewhere Bound



RSS Note au voyageur

  • La tour d’Eben-Ezer, une folie à deux pas de Liège 31 mai 2020
    C’est en tombant par hasard sur une photo dans mon fil Facebook que j’ai découvert la tour d’Eben-Ezer. Quelle ne fut pas ma surprise, en cherchant des informations à son sujet, de réaliser qu’elle n’était qu’à quelques kilomètres de Liège ! J’ai beau habiter depuis plusieurs années dans la région, c’était pourtant la première fois […]
  • Où manger une gaufre à Liège ? 22 mars 2020
    Si j’ai par le passé bien souvent conseillé des adresses où manger des crêpes sur ce blog, je pense que c’est la première fois que je m’attaque aux gaufres. Et pour cause ! Liège est l’une des deux capitales de la gaufre, l’autre étant évidemment Bruxelles. Pour les néophytes, il est facile de distinguer les […]
  • La Cité Miroir, un lieu unique à Liège 18 octobre 2019
    Parmi les musées que compte Liège, la Cité Miroir occupe une place très particulière. D’abord parce qu’il ne s’agit pas d’un musée, ensuite de par son histoire et enfin de par son rôle. J’ai mis plusieurs fois les pieds dans ce lieu bien connu des Liégeois au fil des ans, puisqu’il accueille régulièrement des expositions […]

RSS Sauts de puce

Podcast
En cours de lecture

#12 – Page et Monument Valley

partirunjour12.mp3

partirunjour12.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 39 Mo )

Subscribe on Android écouter sur Apple Podcasts

Page et Monument Valley

Dernier épisode portant sur notre road-trip aux USA.

Nous allons vous parler de Page et sa région, ainsi que de Monument Valley.

Page

Page est une ville par laquelle passent de nombreux road trippeurs. Si son nom n’est pas spécialement connu (par rapport au rayonnement que peuvent avoir des sites comme le Grand Canyon ou Monument Valley), cette petite ville se trouve à proximité de plusieurs sites assez exceptionnels.

Horseshoe Bend

Notre premier arrêt dans la région est Horseshoe Bend. Un méandre dans la Colorado River qui donne lieu à un paysage grandiose.

C’est juste un point de vue, mais il est assez incontournable.

Le lac Powell

Le lac Powell est un immense lac artificiel qui propose de nombreuses possibilités d’activités et de visites.

Nous manquions de temps pour vraiment y passer du temps et nous nous sommes donc contentés d’aller voir le barrage. Mais il y a tout un panel d’excursions possibles aux alentours.

Antelope Canyon

Notre gros coup de cœur à Page. Situé en territoire Navajo, il s’agit du canyon le plus photographié des USA. Et à raison ! L’eau a creusé dans la roche rouge un passage étroit où les parois prennent des formes de drapés.

C’est un site unique en son genre, et une véritable merveille naturelle.

Monument Valley

Nous avons découvert Monument Valley sous la pluie. Raté donc pour le coucher ou le lever de soleil sur les mesa.

Mais même sous les nuages, le paysage qu’offre ce parc est saisissant. On est ici dans un désert rouge sans végétation, un horizon fantasmé dans les films de western.

Le paysage le plus connu se trouve dans une réserve Navajo, il y a donc un droit d’entrée à payer. Rien qu’au Visitor Center, on peut déjà avoir une très belle vue sur 3 des mesas les plus célèbres.

Si vous avez une bonne voiture, une route de terre permet de se rapprocher de ces structures. Notre gros monospace, la piste détrempée ainsi qu’un certain manque de temps à accorder à la balade nous ont empêché de faire ce circuit.

Il existe bien évidemment tout un panel d’activités et promenades à faire sur place. La plupart nécessitent de passer par un guide Navajo.

Forrest Gump Point

En quittant le parc, nous avons continué vers l’Ouest sur la route 163, jusqu’au Forrest Gump Point.

Un panneau sur le bord de la route désigne l’endroit où Forrest Gump arrête de courir dans le film du même nom.

Un clin d’œil sympathique pour les fans, et une superbe vue sur Monument Valley pour tous.

 

Nous clôturons ici notre road-trip aux USA. Rendez-vous dans le prochain épisode pour découvrir une nouvelle destination, en Europe cette fois.

D’ici là, pour compléter ce podcast, n’hésitez pas également à aller lire nos articles sur les USA :

Liens de l’épisode

Musiques utilisées

– Elvis Presley – Hound Dog
– Ennio Morricone – Navajo Joe
– Alan Silvestri – Forrest Gump Soundtrack – Main Theme
– Jackson Browne – Running On Empty
– Hank Snow – Ghost Trains
– Max Steiner – The Searchers Soundtrack – Posse Rides
– Nat King Cole – Route 66
– Roy Rogers – Home On The Range
– Louie Gonnie – 4 Peyote Songs
– The Rooftop Singers – Walk Right In
– ZZ Top – Doubleback



RSS Note au voyageur

  • Roadtrip dans l’Ouest Américain : itinéraire, conseils et budget 11 septembre 2019
    Difficile de résumer l’Ouest Américain en quelques lignes. Des sommets enneigés du parc de Sequoia aux plaines arides de la Vallée de la Mort, en passant par l’animation de Los Angeles ou par les points de vue vertigineux du Grand Canyon, j’ai un millier d’images en tête quand je repense à ce voyage. Je n’avais […]
  • Page, de Horseshoe Bend à Antelope Canyon 19 juillet 2019
    Si le nom de Page ne vous évoque rien, ne soyez pas étonnés. Cette petite ville située en Arizona passe facilement inaperçue et pourrait être l’un des secrets les mieux gardés de l’Ouest Américain. Pourtant, il suffit de se renseigner un peu ou de consulter Instagram pour se rendre compte qu’il s’agit d’un secret de […]
  • Un week-end à Boston 17 mai 2019
    Au cœur du Massachusetts, Boston est une ville américaine importante, notamment parce qu’elle fut témoin d’événements majeurs de l’Histoire des États-Unis. Mes cours d’histoire me sont soudain revenus en mémoire, en particulier l’épisode du fameux Boston Tea Party, révolte contre la parlement britannique qui a mené à la Guerre d’Indépendance Américaine. Son poids historique fut […]

RSS Sauts de puce